L’homme, sa vie, son oeuvre (!)

Repères biographiques

 

DSC_0689

Né en 1947, dans le Pas de Calais -mon pays, dont j’aime toujours les gens, les paysages, la mer, la langue et même le climat- j’ai toujours dessiné, peint, depuis l’adolescence.

 

IMG_2883

Gravelines

Au cours de mes études de médecine, ma rencontre avec les peintres et sculpteurs réunis autour de Gravelines a été déterminante. Leur joie de partager les savoir-faire, les conceptions, les bons moments aussi, contrastait avec la pédagogie autoritaire et sournoise du collège ou de la Faculté…

 

 

 

C’est à leur contact que j’ai appris, appris à apprendre… Je pense en premier à Nees Van Steeland, graveur à Grand Fort Philippe, mais aussi à Charles et Madeleine Gadenne, à Eugène Leroy, Jacques Rouland, Eugène Dodeigne… Jacques Dodin et bien d’autres encore.

 

Vous pouvez agrandir les œuvres ci-dessus, puis passer de l’une à l’autre grâce aux flèches, et quitter grâce à la croix en haut à droite.

 

Mon parcours médical fut atypique : médecin généraliste rural (comme je le souhaitais depuis mon enfance), après quelques années en hôpital psychiatrique. Durant une quinzaine d’années, je menais de front l’exploitation d’une ferme d’une dizaine d’hectares et montais à cheval en concours complet (cross). J’ai pratiqué une médecine d’écoute, où la santé n’est pas un problème mais un objectif permanent.

photos 2006 026

Poursuivant le rêve d’une résolution des contradictions qui malmènent parfois notre vie et notre environnement, je me suis orienté vers l’expertise médicale. La force d’inertie des grandes institutions (justice, assureurs et réassureurs) a eu raison de mon enthousiasme après vingt ans et quelque.

Ceci me permet de me consacrer désormais à temps plein à la pratique des arts plastiques.

 

 

 

Retourner en haut de la page